9782203017399 cbDepuis Septembre 2014, un groupe de travail fait une recherche sur les poilus inscrits sur le monument aux morts à St Pierre d'Aurillac.
Une étude a été réalisé sur les morts de 2014. Au travers des archives départementales, des rencontres avec les familles, des recherches sur Internet, on a pu retracer la fin de vie de ces poilus.

Il y a 100 ans en 1915, de la mer du Nord à la frontière suisse, les combattants sont désormais enterrés pour longtemps dans des tranchées. Nos poilus sont bombardés par une artillerie allemande puissante. L'entêtement d'états-majors incapables de s'adapter à cette guerre de positions va causer des milliers de morts. Pour 1915 pour l'armée française 404.000 morts, 1.326.911 blessés, 1.177.390 malades.
A St Pierre c'est l'année la plus meurtrière de la guerre, il y eu 15 morts.


De Nieuport en Belgique jusqu'à St Dié dans les Vosges,  des combats dans les Dardanelles en Turquie, les jeunes de 21 ans et les plus agés mariés et pères de famille ont péri dans des conditions atroces. Nous avons retrouvé le récit de la fin de leur vie dans les journaux de marche des régiments auxquels ils étaient affectés.
Vous pouvez les lire  ICI

4page1 la reoleC'est sur le célèbre journal l'Illustration du 15 mai  1869 que nous avons récemment trouvé cet article sur la bénédiction de la Garonne. On y verra que les fifres et tambours étaient présents pour jouer "Jean de la Réole". En même temps nous avions dans nos archives une carte postale photo où on voit le bateau emportant les notables et un film daté de 1937 tourné en 8mm avec Monseigneur Feltin sur les berges de la Garonne à La Réole.

Lire le suite....Bénediction de la Garonne

 

ivvcestquoi

Mentions légales

logocreative

Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 3.0 France.